Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lepetitrenaudon

Publié le par Manuel PRATT

Couloir de la Mort

Manuel Pratt
Pendant plus de dix ans, Manuel Pratt a correspondu avec un prisonnier américain, détenu dans le Couloir de la Mort. Trois mois avant son exécution, Pratt a rencontré Gérald S.
De cet échange, de cette rencontre, est né ce spectacle. Un témoignage direct, sans concession sur les conditions d’incarcération, d’exécution, sur la peine de mort, telle qu’elle est appliquée aux Etas Unis.
« Un spectacle puissant, véritable coup de poing dont on ne sort pas indemne» Le soir - Belgique
«Emouvant, inoubliable» Charlie Hebdo
«Pas de misérabilisme, pas de fausse pudeur, la violence au sens brut du terme. Ce que certains hommes peuvent imposer à d’autres hommes au nom de la Justice… D’une réalité implacable» le Monde
Un moment fort, grave et inoubliable. Une fois entré dans le registre langagier un peu chaotique du taulard, on est emporté par le flot, fasciné, cloué sur son siège. Pratt joue juste, parle avec ses tripes et surtout, n'en fait ni trop ni trop peu. Pas de provoc, pas de débat, il témoigne. Et ça fait mal, on entend ce qu'on préfèrerait ne pas écouter, on voit ce qu'il suggère et on a honte de l'homme. L'argument choc de Pratt est clair : il n'y a aucune différence autre que formelle entre les criminels et ceux qui, au nom de la protection de leurs semblables, s'arrogent le droit de les tuer. Ces derniers ont les mêmes instincts, ils sont simplement plus malins et ont trouvé le moyen d'assouvir leurs instincts en tout légalité.
Pratt est parfait, totalement dans le rôle sans affeterie, sans effet inutile, un "vrai" acteur qui garde sa "distinction" naturelle pour jouer le loubard tout en étant crédible.

Commenter cet article

michelaise 16/07/2012 10:03

Et derrière cette appréciation, un blog où l'on trouve d'autres "impressions", d'un spectateur lambda, pas muni d'une carte d'accréditation, donc parfaitement neutre et sincère !!
http://lepetitrenaudon.blogspot.fr/
Ravie que ce billet ait pris place dans votre blog